L'école de la triche fait des émules


Dans notre Lettre d’Information n°4, comme dans la rubrique 'Une liste désordonnée ?', nous vous avons montré comment l’équipe qui préside aux destinées de l’ADMD triche en ne respectant pas les modalités de présentation des listes de candidats aux élections du CA, modalités qu’elle a elle-même définies dans son Règlement intérieur.


Nous y précisions également pourquoi il y a inégalité de traitement entre les candidats puisque, n’ayant pas accès aux fichiers de l’ADMD, nous avions fait figurer l'indication de notre site web « pour une mort sereine ! » (https://www.pourunemortsereine.org) et l’adresse mail « collectifag2017@gmail.com » à la fin de notre programme (
sans excéder le nombre de mots autorisé), mais ces indications ont été censurées par le CA qui ne les a pas publiées dans le Journal N°141.

 

Cette fois-ci, c’est l’exemple du comportement d’un délégué indélicat que nous vous présentons.


A priori, les délégués sont des adhérents qui gardent leur liberté de choix. Cependant est-il admissible qu’ils tentent d’infléchir le choix des adhérents de leur délégation ? Ils sont les seuls à posséder un fichier à jour des adhérents de leur délégation.

 

Nous avons été alertés par un(e) adhérent(e) qui n’a pas apprécié la démarche de son délégué.

 

Voici :

 

Le contenu de son message

bien sûr nous avons supprimé toute indication qui rendrait possible une identification



et une copie du courrier qui y était joint


(cliquez sur une image pour l'agrandir)


Pourtant, par souci d’information et d’équité, sans révéler leur préférence, les délégués pourraient tout simplement transférer les informations que nous leur avons communiquées et que le CA a refusé de publier, ce que nous avons aussi indiqué aux délégués.