Accueil               Agenda               Témoignages              Opinions, prises de position              A l'étranger
Qui sommes-nous ?                                           AG : nos analyses
Notre Lettre d'Information                                    Propositions de loi : comparaison


Assemblées générales : nos analyses des textes


Retrouvez ci-dessous nos analyses des

résolutions soumises au vote des adhérents

lors des assemblées générales annuelles depuis 2017



AG 2021 à Nantes

Nos candidats aux élections du CA

Notre programme

 



AG 2020 à Dijon

Documents en cours de transfert....


AG 2019 à Vannes

Documents en cours de transfert....


AG 2018 à Montpellier

Documents en cours de transfert....

Télécharger
Lettre d'Information n°24 : Notre analyse du Rapport moral
Analyse du Rapport moral du Président de l'ADMD, cette analyse a été effectuée par des membres du "Collectif pour une mort sereine", tous adhérents de l'ADMD, avec l'objectif de permettre à chacun de prendre une décision circonstanciée au moment de son vote.
@MortSereine@ctualités-LI#24.pdf
Document Adobe Acrobat 320.3 KB

Rectificatif important

Une lectrice attentive et particulièrement informée, nous signale une erreur dans notre analyse du rapport moral publiée dans notre Lettre d'Information n°24 (ci-dessus), nous vous communiquons donc son information ci-après et vous adressons nos excuses pour cette erreur.
 

"Ce passage pose problème :

Ce qui est écrit-là est faux parce que la Belgique  ne fonctionne plus "comme avant" loin s'en faut ! Les hôpitaux belges nous ont fermé leur porte et peu de médecins acceptent encore de recevoir des malades Français. Quand ils le font, c'est au compte-gouttes. Je suis bien placée pour vous le dire et c'est ce que dit le Dr de Locht lors de chaque réunion qu'il fait en France. C'est de plus en plus compliqué, pour des Français, de se faire aider dans ce pays même si L'ADMD Belgique aident des malades à trouver les médecins.

En Suisse, pour l'instant, ça fonctionne encore mais des voix s'élèvent pour faire payer aux malades Français les coûts de déplacement de la police après chaque suicide assisté."

Voir les précisions de notre correspondante dans la rubrique "Témoignages"



AG 2017 à La Rochelle